Implants intraoculaires: Liste de modeles

Ci-dessous vous trouverez une liste des implants intraoculaires les plus connus. De cette façon si jamais votre ophtalmologue vous en parle un jour, vous les connaitrez.

Implants Intraoculaires Multifocaux

Ces implants substituent le cristallin et possèdent plus d’un point de focalisation. Ils ont été conçus pour que le patient soit indépendant des lunettes à toutes les distances. Pour atteindre cet objectif et améliorer la qualité visuelle, les fabricants adoptent des stratégies / designs différents. En fonction du design, le fabricant cherchera à atteindre une approche multiple (nombre de focus, principe optique, symétrie…) ainsi que la qualité visuelle donnée par l’implant car tout peut varier selon la distance et la luminosité. C’est pour cela que nous insistons sur le bon choix de l’implant intraoculaire idéal pour le patient.

C’est évident que la vision d’un patient avec implant intraoculaire avec un seul focus n’est pas la même que celle d’un autre patient qui porte un implant intraoculaire multifocal. Cependant dans la gamme des implants intraoculaires multifocaux, il existe des résultats visuels différents selon le modèle choisi par l’ophtalmologue.

Il faut savoir que le patient regarde à travers de l’optique de l’implant (similaire à un verre de lunettes). Si l’implant ne possède qu’une seule zone de focalisation, le patient dispose de toute la superficie optique pour voir à la distance programmée. Dans le cas d’un multifocal, la superficie optique est divisée en divers points de focalisation (ou zones), c’est-à-dire que pour chaque zone (distance), il y a moins de superficie utile de l’optique. Ceci peut se traduire par une moindre qualité de vision et donc il est important la façon dont l’implant a été fabriqué car il permettra d’y voir net et avec une résolution à toutes les distances et dans toutes les conditions de lumière.

C’est ainsi que votre ophtalmologue chirurgien devra sélectionner le type d’implant (monofocal / multifocal, torique / non torique…) mais aussi le modèle le plus adapté à vos besoins visuels. Comme vous découvrirez par la suite, sur le marché il existe plusieurs fabricants et modèles différents.

Tous les implants multifocaux ci-dessous possèdent un modèle torique (c’est-à-dire qu’ils corrigent aussi l’astigmatisme). Notre but est que vous les connaissiez mais nous ne parlerons ni des caractéristiques ni de ses matériaux ou filtres de protection. Pour savoir cela, vous pourrez utiliser notre moteur de recherche d’implants ou sélectionner les modèles d’implants.

    • Oculentis LENTIS Mplus X et Mplus Xtoric:

      La solution du fabricant Oculentis pour atteindre la multifocalisation sans perdre de qualité visuelle est l’optique asymétrique (nous rappelons que l’optique est la partie centrale de l’implant). Cet implant possède une zone spécifique avec addiction qui permet d’y voir de près. Son design est révolutionnaire et très facile de reconnaitre par rapport aux implants de la concurrence.
      Cet implant est très populaire et les modèles Mplus X et Mplus Xtoric sont très connus par les chirurgiens réfractifs.

    • FineVision et FineVision Toric:

      Implant Intraoculaire Finevision

      Les implants Finevision du fabricant Physiol sont trifocaux. Son design réfractif génère une capacité de focalisation pour la vision de près, intermédiaire et de loin. La variable torique s’appelle FineVision toric.


      Implant Intraoculaire Finevision Toric
    • Zeiss AT LISA Tri et AT LISA Tri Toric:

      Implant Intraoculaire AT LISA TRI

      Les implants AT LISA TRI de ZEISS sont trifocaux c’est-à-dire qu’ils offrent trois zones de focalisation. Le modèle torique s’appelle AT LISA TRI TORIC.

      Implant Intraoculaire AT LISA TRI TORIC

    • AMO Symfony et AMO Symfony Toric


      Implant Intraoculaire TECNIS Symfony

      L’implant TECNIS Symfony est le dernier né des implants intraoculaires multifocaux du fabricant AMO (Abbott Medical Optics) et s’ajoute à l’autre modèle multifocal, le TECNIS Multifocal. Afin de fournir une multifocalisation son design asphérique pourvoi une grande profondeur de focalisation.


      Implant Intraoculaire TECNIS Symfony Toric
    • Rayner M-Flex et M-FLEX toric


      Implant Intraoculaire Rayner M-Flex
      Fabriqué par Rayner, son optique est asphérique bifocale.
      Implant Intraoculaire Rayner M-Flex Toric
    • Acrysof IQ ReSTOR et Acrysof IQ ReSTOR TORIC:


      Implant Intraoculaire Acrysof IQ ReSTOR
      Alcon est un des principaux fabricants d’implants intraoculaires. Ses modèles multifocaux pour la correction de l’astigmatisme sont les IQ ReSTOR e IQ ReSTOR TORIC. Ils pourvoient la multifocalisation à partir d’un design bifocal diffractif.
      Implant Intraoculaire Acrysof IQ ReSTOR TORIC

Implants intraoculaires Monofocaux Asphériques

Ce type d’implant ne possède qu’un seul point de focalisation, c’est-à-dire que l’indépendance aux lunettes ne sera pas éliminée. Il s’agit d’un implant Premium car son design asphérique réduit les aberrations, permettant une bonne qualité visuelle.

Il existe aussi le modèle torique, pour la correction de l’astigmatisme.

  • LENTIS LS et LENTIS TPLUS


    Implant Intraoculaire LENTIS LS
    Les modèles monofocaux asphériques d’Oculentis sont le LENTIS LS (comme modèle non torique) et le LENTIS TPLUS X, pour la correction de l’astigmatisme.
    Implant Intraoculaire TPLUS X
  • enVista et enVista Toric


    Implant Intraoculaire enVista
    L’implant intraoculaire asphérique de Bausch+Lomb se nomme enVista. enVista Toric a été conçu pour la correction de l’astigmatisme.
    Implant Intraoculaire enVista Toric
  • Zeiss CT ASPHINA et AT TORBI


    Implant Intraoculaire CT ASPHINA

    Le modèle ASPHINA est un implant monofocal asphérique non torique de zeiss. Dans le cas de recherche d’un modèle asphérique et torique, Zeiss propose l’AT TORBI.

    Implant Intraoculaire AT TORBI

 

Implants qui coexistent avec le cristallin naturel:

Appelés implants phaques, ils coexistent avec le cristallin naturel. Ils sont prescrits quand il n’existe pas le besoin de retirer le cristallin ou le laser n’est pas indiqué afin de corriger le défaut réfractif. Les plus connus sont les ICL (Staar) et sont implantés entre l’iris et le cristallin. Dans le cas du Verisyse, il est posé sur l’iris.
L’âge maximum pour un implant ICL est de 45 ans et il existe un modèle torique pour corriger l’astigmatisme.
Cependant ce type d’implant n’est pas multifocal et ne sera pas recommandé pour corriger les dioptries de loin et de près (sauf dans le cas d’une Monovision).

  • ICL et ICL Toric


    Implant phaque ICL
    L’implant phaque ICL de STAAR est un des plus utilisés ainsi que son homologue non torique. Il s’agit d’un implant monofocal et donc, il ne sera pas recommandé aux patients ayant de la presbytie.
    Implant phaque ICL Torique
  • Verisyse


    Implant phaque Verisyse
    L’implant phaque Verisyse est le phaque d’ AMO. Il est une alternative à l’implant ICL.

 

Implants qui coexistent avec les implants intraoculaires:

Connus comme Add-On, ils permettent la correction de défauts réfractifs (résiduels ou pas) après une chirurgie avec implant intraoculaire. Il s’agit d’une alternative au laser Excimer après une chirurgie de la cataracte ou de la presbytie. Il existe des Add-On monofocal et multifocal ainsi que toriques pour corriger l’astigmatisme.

  • Sulcoflex


    Implant Add-On Sulcoflex Multifocal Asphérique
    Las Sulcoflex son las lentes Add-On de Rayner.Le Sulcoflex est un implant Add-On de Rayner, disponible en monofocal asphérique, multifocal asphérique et ses variantes toriques.
    Implant Add-On Sulcoflex Monofocal Torique