Implants intraoculaires ajustables par la lumiere

DEFINITION

Un des systèmes actuels le plus révolutionnaire sur le marché des implants intraoculaires, sont ceux qui sont ajustables para la lumière ou Calhoun. Il s’agit d’un implant qui a la capacité de changer la réfraction à travers des radiations ultraviolettes.

Une fois introduit dans l’œil, il est possible de changer la réfraction de l’implant jusqu’à deux dioptries sphériques (pour la myopie et l’hypermétropie) et jusqu’à une dioptrie et demie de cylindre (pour corriger l’astigmatisme). Ceci est possible a travers la radiation de rayons ultraviolets émis depuis l’extérieur du globe oculaire. Une chirurgie additionnelle n’est pas nécessaire et permet un réglage optimal.

FONCTIONNEMENT

L’insertion de cet implant se réalise de la même façon que les traditionnels, comme lors d’une chirurgie de la cataracte. Les chirurgiens son familiarisés avec cette procédure. Par contre, le traitement postérieur est différent aux autres interventions du cristallin.

Le procédé postopératoire commence au but de deux ou trois semaines après la chirurgie. On évalue tout d’abord l’acuité visuelle du patient et dans le cas d’être nécessaire, on procède à l’émission de rayons ultraviolets. Ceci se réalise en utilisant une machine spécialement conçue pour cette technique et qui permet de fournir l’énergie adéquate à chaque cas. Cet implant a été conçu pour réagir à la lumière, de façon qu’il puisse changer de forme et d’optique. Il est possible que le processus soit répété plusieurs fois jusqu’à obtenir la réfraction définitive. Le dernier pas consiste à bloquer totalement la réfraction de l’implant (lock-in) et que le pouvoir réfractif ne change pas avec la stimulation des rayons UV. Jusqu’à que ce dernier pas ne soit pas réalisé, le patient doit porter des lunettes de soleil afin de se protéger de la radiation solaire et ne pas provoquer des changements dans la puissance de l’implant. Cette méthode permet d’obtenir le pourvoir réfractif désiré.

PRINCIPE ESSENCIEL

Cet implant se différencie des autres car il contient des matériaux spéciaux appelés « macromères ». Ces matériaux son biocompatibles avec l’œil humain et sont sensibles à la lumière ultraviolette,  avec une longueur d’onde déterminée. Les macromères subissent des changements quand ils sont stimulés par la lumière. Ce processus s’appelle photo-polymérisation et suppose un changement dans la forme de l’implant et par conséquent, dans son pouvoir réfractif.

Composition d’un implant ajustable à la lumière

Composition d’un implant ajustable à la lumière 

Quand on applique de la lumière ultraviolette sur l’implant, la photo-polymérisation des macromères  commence dans la région irradiée provocant l’élimination de ces derniers dans cette zone.

Cela provoque un déséquilibre à l’intérieur de l’implant car les macromères sont conservés dans les zones non irradiées mais pas où ils ne sont plus présents. Pour rétablir l’équilibre à l’intérieur de l’implant, les macromères de la région non irradiée se déplacent vers la zone touchée par les rayons ultraviolets, produisant ainsi un gonflement qui provoquera un changement de la courbure de l’implant.

Une fois atteinte la réfraction désirée, on procède à bloquer l’implant pour qu’il ne souffre pas des modifications accidentelles provoquées par la lumière provenant du soleil. Ceci se réalise en appliquant, à nouveau, de la lumière ultraviolette, mais cette fois à travers la surface de l’implant  pour éliminer tous les macromères restantes. Ainsi, tout autre changement de courbure ne sera plus possible.

Mecanisme de l’implant intraoculaire ajustable par la lumière.

Mecanisme de l’implant intraoculaire ajustable par la lumière.

PROFILS DE RADIATION

On peut effectuer divers traitements utilisant des implants ajustables par la lumière. Tout d’abord, pour obtenir une bonne acuité visuelle de loin, on corrige les résidus de myopie, hypermétropie ou d’astigmatisme.

D’un autre côté, ce système propose également des solutions pour la vision de près. La Monovision est utilisée pour personnaliser le degré de vision nécessaire. On corrige un œil (le dominant) pour la vision de loin et l’autre (le non-dominante) pour la vision de près.

Puisqu’il est possible de changer la puissance de réfraction jusqu’à deux dioptries dans les deux yeux, le patient peut voir s’il est nécessaire ou pas d’améliorer la réfraction en différentes étapes jusqu’à atteindre le résultat souhaité.

 

Profils de rayonnement de l’implant ajustable par la lumière

Profils de rayonnement de l’implant ajustable par la lumière
                    (https://www.lalvision.com/)

Avantages et inconvénients

Cet implant a signifié une révolution dans le marché des implants vu qu’il offre la possibilité de changer le pouvoir de réfraction sans nécessité d’une nouvelle intervention chirurgicale, en utilisant uniquement la lumière ultraviolette.

Il s’agit d’un traitement intéressant pour les patients qui se sont déjà fait opéré au LASIK et doivent subir ensuite une chirurgie de la cataracte. Même si de nos jours les calculs préopératoires sont effectués d’une manière très précise, ces patients ont plus de risques d’obtenir une réfraction postopératoire résiduelle puisque leur cornée a été modifiée et il est plus difficile de prévoir les résultats.

D’un autre côté, il s’agit d’une technique qui est capable de fournir une très bonne vision de loin. Mais comme il ne s’agit pas d’un système multifocal, la vision de près peut être pénalisée ou du moins elle pourrait ne pas atteindre la même qualité que les autres implants intraoculaires Premium. Un autre inconvénient est que le patient doit porter des lunettes de soleil au cours de tout le traitement, pouvant durer quelques semaines.