Implants Intraoculaires Add-On

Public objectif

Après une chirurgie de la cataracte ou de cristallin transparent, il peut y avoir une réfraction résiduelle. On ne peut pas toujours totalement exclure le défaut réfractif et de faire le pronostic exact de la position de l’implant dans l’œil. Le seul fait qu’il ne soit pas parfaitement posé à sa place, peut causer des changements à niveau réfractif. C’est ainsi que si le patient n’obtient pas une réfraction stable, l’ophtalmologue peut suggérer la pose d’un implant Add-On.

Parfois, après une chirurgie au Lasik, il peut y avoir une réfraction résiduelle. Ces patients sont aussi candidats a ce genre de chirurgie si une autre intervention au laser n’est pas possible et s’ils portent déjà un implant intraoculaire.

Cette intervention se réalise quand le patient porte déjà un implant intraoculaire ou dans le cas d’extraction du cristallin. En plus, il peut être multifocal, ce qui permet d’y voir à toutes les distances.

L’Add-On s’implante dans les cas suivants :

  • Correction de réfraction résiduelle (myopie, hypermétropie ou astigmatisme) après la chirurgie de la cataracte ou de cristallin transparent.
  • Chirurgie en une ou deux étapes pour l’implantation d’une lentille multifocale.
  • Renfort de l’implant intraoculaire capsulaire agissant comme une correction d’une amétropie élevée.
  • Cataracte congénitale en enfants.

Conditions d’utilisation des implants Add On

 

L’implant Add-On est placé sur le sulcus ciliaire (entre l’iris et le sac capsulaire). Etant donné qu’il est fabriqué avec un matériel flexible et est pliable, il peut être introduit dans le globe oculaire moyennant une minuscule incision sur la cornée. Une fois inséré dans le sulcus ciliaire, il reste fixe et ne bouge plus. En plus, il se tient à une certaine distance du sac capsulaire, ce qui fait qu’il n’y ait pas de contact entre les deux. L’implant Add-On est compatible avec tous les modèles d’implants intraoculaires du marché. Il peut être implanté lors d’une première chirurgie ou après celle-ci si besoin. Dans ce cas, l’implant intraoculaire et l’Add-on seront implantés dans la même chirurgie. Cela permettra de corriger un fort astigmatisme si besoin. Si le patient désire un système multifocal, l’implant posé dans le sac capsulaire possède le pouvoir de réfraction pour la vision de loin et l’Add-On sera en charge du pouvoir de réfraction pour de près dû à son design diffractif.
Une autre option est l’implanter quand l’œil est déjà pseudophaque (le cristallin a été supprimé et un implant a été déjà posé auparavant). Cette opération peut se faire en tout moment (même quelques années après la première chirurgie) avec la seule condition que la stabilité réfractive soit présente. Ce type de chirurgie est intéressant pour les personnes qui veulent optimiser leurs résultats visuels avec la technologie la plus moderne et ne plus dépendre de lunettes.

Jadis on n’utilisait pas de filtres pour bloquer la lumière bleue, dangereuse pour la rétine. Mais de nos jours il est possible d’utiliser les implants Add-On avec filtre jaune, qui bloque les rayons, et offre une protection extra aux tissus qui composent la rétine.

https://www.1stq.de/270,1,2
1stq.de

Différents types d’implants Add-On

  • Monofocal Sphérique Réfractif: conçu pour corriger une erreur réfractive résiduelle après implant d’une lentille intraoculaire. Il peut corriger la myopie et l’hypermétropie. Il est sphérique et compatible avec presque tous les implants capsulaires (standard et Premium).
  • Monofocal Torique: idéal pour corriger l’astigmatisme qui n’avait pas pu être corrigé le jour de la chirurgie par l’implant intraoculaire. Il peut être très utile pour les patients qui ont eu besoin d’une kératoplastie (greffe de la cornée) et qui leur a provoqué un astigmatisme résiduel. C’est ainsi qu’avec cet implant, la plupart des patients peuvent améliorer leur qualité de vie et ne plus dépendre de lunettes pour voir de loin.

    https://www.1stq.de/media/raw/1st_Addon_2_engl_WEB_final.pdf
    1stq
  • Multifocal: l’Add-On multifocal diffractif (il possède des anneaux concentriques qui font possibles différents pouvoirs de réfraction) permet avoir une indépendance aux lunettes à toutes les distances. Cet implant est idéal pour les patients qui portent déjà un monofocal pour corriger la vision de loin. Le but recherché est ajouter 3 dioptries afin que le patient puisse focaliser de près.

    https://www.1stq.de/media/raw/1st_Addon_1_engl_WEB_final.pdf
    1stq.de
  • Multifocal Torique: cet implant corrige l’astigmatisme résiduel ainsi que la vision de près (création d’un système multifocal), donnant comme résultat une vision optimale en plus de ne plus dépendre de lunettes avec une bonne qualité visuelle. Il s’agit d’un implant torique et diffractif en même temps ce qui est un avantage optique.

    https://www.equipsa.es/catalogos/CIRUGIA-LENTES_ADD-ON.pdf https://www.humanoptics.com/
    equipsa
    Humanoptics