La cataracte est provoquée par la perte de transparence de la lentille convergente naturelle qui se trouve dans l’œil, le cristallin, qui s’opacifie et devient moins flexible. Le patient aperçoit une diminution de l’acuité visuelle qui ne peut pas être corrigée avec des lunettes mais à travers d’une chirurgie.

QUAND A-T-ON BESOIN DE CHIRURGIE DE LA CATARACTE?

Le développement de la cataracte peut être très lent. Si vous notez une perte progressive de la vue, une chirurgie de la cataracte pourrait être envisagée. Le moment de l’intervention peut varier selon chaque patient car il n’existe pas un âge déterminé pour sa réalisation et la décision est subjective. Il est recommandé de ne pas attendre beaucoup car les problèmes de vision sont notables et le risque de complications lors de la chirurgie s’accroît chaque jour qui passe. Lors de la chirurgie de la cataracte on peut corriger, en même temps, la plupart des défauts réfractifs. C’est pour ce motif que la plupart des patients se font opérer le plus tôt possible afin d’avoir une vision parfaite sans lunettes.

cirugia-cataratas

QUE DOIS-JE TENIR EN COMPTE AVANT LA CHIRURGIE?

Pour éviter des inflammations il est recommandé de mettre un collyre avant la chirurgie, prescrit par votre ophtalmologue ou médecin.

De nos jours, grâce la technologie actuelle, il ne suffit que de l’anesthésie locale afin de réaliser la chirurgie de la cataracte. Par contre, comme mesure de sécurité, un anesthésiste se trouve présent lors de toute l’intervention,  pouvant administrer de la sédation additionnelle si besoin. La chirurgie se réalise toujours à jeun (même dans le cas d’anesthésie locale) et l’anesthésiste vous informera sur les médicaments à prendre le jour de l’intervention.

LE JOUR DE LA CHIRURGIE

Cette chirurgie, qui implique un remplacement de la lentille, est ambulatoire, rapide et facile. Pendant la chirurgie il faut être habillé avec les habits fournis par l’hôpital. Si la pupille n’est pas dilatée, ceci se fera dans la salle d’opérations. On désinfectera et l’on administrera de l’anesthésie.

La chirurgie dure entre 10 et 15 minutes et une fois terminée, l’œil sera couvert afin de le protéger. Après un petit repos, le patient pourra revenir chez lui, accompagné par quelqu’un vu qu’il lui sera impossible de conduire et vaut mieux être accompagné lors des déplacements.

Le jour suivant à l’intervention on réalisera un contrôle de l’œil opéré. Votre ophtalmologue vous informera sur le traitement médical à suivre et il est recommandé :

  • Ne pas frotter l’œil opéré
  • Eviter les efforts physiques
  • Sauf autorisation spécifique, ne pas aller à la plage, piscine ou sauna
  • Ne pas oublier de prendre les médicaments et aller à tous les contrôles.

TYPES D’ANESTHÉSIES

Habituellement, lors d’une chirurgie de la cataracte, on utilise de l’anesthésie locale. Dans certains cas il est possible de la combiner avec un tranquillisant doux. Une alternative est l’anesthésie péribulbaire qui évite la douleur et immobilise l’œil. Une autre possibilité est l’anesthésie générale (recommandée aux enfants, personnes très nerveuses…)

RISQUES

La chirurgie de la cataracte est qualifiée comme une intervention à risque minimal. Avant celle-ci, votre ophtalmologue vous informera sur les possibles risques comme l’infection ou l’hémorragie. Dans aucune intervention on peut exclure la totalité des possibles complications. Dans ce cas, cette chirurgie connait un taux élevé de succès et plus des 90% des patients aperçoivent une amélioration de la vue juste après celle-ci.

RÉSULTATS

La vue commence à être récupérée dès le premier jour après la chirurgie, même si la récupération totale peut prendre quelques semaines. Le résultat final dépendra aussi de l’état du reste du système visuel (rétine ou nerf optique).
Vu que de nos jours la chirurgie de la cataracte prend en compte la correction du défaut réfractif du patient, on élimine la dépendance des lunettes pour la vue de loin dans un 90% des cas. Le patient aura besoin d’en porter lors de tâches avec un besoin de grande précision.
La correction de la presbytie dépendra de l’implant intraoculaire. Si le patient ne choisit pas un implant multifocal, il aura besoin de lunettes pour la vision de près. Dans le cas contraire, il pourra s’en passer et n’en aura besoin que pour lire des lettres petites ou lors de la réalisation de travaux très concrets.
La récupération de la vision après la chirurgie prend entre un et deux mois. Des lunettes pourront être prescrites si besoin.

lente-cataratas

TECHNIQUE POUR LA CHIRURGIE DE LA CATARACTE

L’objectif de la chirurgie de la cataracte est de remplacer le cristallin devenu opaque para un implant artificiel transparent de la façon suivante :

  • Séparation des paupières.
  • Réalisation d’incisions afin d’introduire les instruments dans l’œil. Dans les cliniques modernes et bien équipées, les incisions sont très petites (entre 1,5 et 2,8mm) donnant comme résultat une intervention moins invasive.
  • Injection du viscoélastique, une matière gélatineuse qui aide à protéger l’endothélium cornéen de l’instrumentation chirurgicale pendant la chirurgie.
  • Réalisation de la capsulorexis : ouverture de la capsule antérieure du cristallin, de forme manuelle avec un instrument spécifique dans le but d’extraire le noyau opaque.
  • Injection d’un liquide afin d’humidifier et séparer le cristallin de la capsule et du cortex. De cette façon le chirurgien pourra extraire plus facilement le noyau du cristallin.
  • Fragmentation et extraction du noyau grâce à la phacoemulsification : moyennant des ultrasons, le cristallin se fragmente et s’aspirent les morceaux qui en dérivent.
  • Insertion de l’implant intraoculaire. Dans le cas d’avoir réalisé des micro incisions, il n’y aura pas besoin de sutures cornéennes. Dans le cas de ne pas pouvoir implanter une lentille pliable, les incisions devront être plus amples et donc, il faudra réaliser de sutures cornéennes.
Etapes de la chirurgie de cataractes

Etapes de la chirurgie de cataractes (alconcirugia.es)

De nos jours il existe différents types d’implants et sa sélection aura un effet direct sur la qualité de la vision après la chirurgie. Grâce aux dernières technologies comme le laser FemtoPhaco, la suture n’est pas nécessaire dû à la petite taille de l’incision réalisée dans l’œil.